La médiation dans le domaine familial

La Médiation dans le domaine familial est largement représentée dans la Loi depuis plusieurs années et concerne finalement tous les domaines de compétence du Juge aux Affaires Familiales.

Comme toute médiation, c’est un mode de résolution amiable du conflit.

    Cette médiation est un lieu d’écoute, d’échanges et de négociation qui va vous permettre de :
  • Aborder les problèmes liés à un conflit familial dans ses aspects concrets (planning d’accueil, choix liés à la scolarité, pratiques religieuses, santé, loisirs...),
  • Prendre en compte de manière concrète les besoins de chacun et notamment ceux des enfants

Avec un tiers qualifié et neutre : le Médiateur qui va rétablir la communication et créer un climat de confiance nécessaire à la recherche d’accords.

Cette communication est précieuse et indispensable pour préserver l’intérêt des enfants.

Une fois l’accord trouvé, il peut être soumis à l’homologation du Juge aux Affaires Familiales.

QUI EST CONCERNE ?

  • Les couples ou parents en situation de rupture, séparation, divorce,
  • Les grands-parents qui souhaitent avoir des liens avec leurs petits enfants,
  • Les jeunes adultes en rupture de lien avec leur famille,
  • Les indivisaires ou héritiers qui doivent régler une succession.

POUR QUOI FAIRE ?

Vous pouvez faire appel à un médiateur :
  • Avant ou pendant la séparation pour faire le point et préparer les conséquences d’un choix,
  • Après la séparation : quand les choix faits à une période ne correspondent plus à vos besoins actuels ou à ceux de vos enfants,
  • A tout moment d’un conflit familial,
  • Quand un conflit vous empêche de voir vos enfants ou vos petits-enfants.

QUI LA DEMANDE ?

  • Vous-même en vous adressant à l’Association qui contactera l’autre parent concerné,
  • Le Juge qui peut la proposer en cours de procédure.

La médiation ne peut commencer que si les deux personnes sont présentes et ont donné leur accord.


Vidéo